Plantes en pot: Gardenia, Gardenia amoena, Gardenia grandiflora, Gardenia jasminoides, Gardenia thunbergiana

Plantes en pot: Gardenia, Gardenia amoena, Gardenia grandiflora, Gardenia jasminoides, Gardenia thunbergiana

Classification, origine et description

Nom commun: Gardenia.
Gentil: Gardénia.

Famille: Rubiaceae.

Étymologie: le nom du genre vient de celui du botaniste écossais A. Garden (XVIIIe siècle).
provenance: zones tropicales et subtropicales.

Description du genre: comprend environ 200 espèces de plantes arbustives à feuillage persistant ou semi-persistant, généralement de couleur vert vif, brillant et de disposition opposée. Les fleurs, qui apparaissent à l'aisselle des feuilles ou à l'apex des branches, sont blanches, parfumées et, généralement, simples.

Gardenia (photo du site)

Espèces et variétés

Gardénia amoena: venant de Chine, d'Indochine et d'Inde, cet arbuste, aux branches épineuses et aux feuilles vert foncé, peut atteindre 1,5 m. En hauteur. En juin, il produit des fleurs parfumées, blanches à l'intérieur et roses à l'extérieur.

Gardénia grandiflora: originaire d'Indochine, ce jeune arbre atteint 3 m. Il présente des feuilles lancéolées, des fleurs vertes brillantes et parfumées, qui apparaissent au printemps-été.

Gardénia jasminoides o G. augusta: originaire de Chine, il représente l'espèce la plus cultivée. Également appréciée pour son feuillage très décoratif, vert foncé et brillant, elle produit de juin à août des fleurs blanches, cireuses, très parfumées qui apparaissent à l'aisselle des feuilles. Il atteint deux mètres de hauteur. Parmi les différentes variétés on trouve: "Flore Pleno", à fleurs doubles; "Variegata", qui a des feuilles tachetées; "Veitchiana", floraison hivernale.

Gardenia Thunbergiana: originaire d'Afrique du Sud, cette espèce a des feuilles verticillées (trois ou quatre apparaissent du même nœud), vert et blanc brillant, fleurs terminales. Il a un port buissonnant et peut atteindre 1,5 m de hauteur.

Gardenia (photo du site Web)

Exigences environnementales, substrat, fertilisations et précautions particulières

Température: la température minimale hivernale devrait être de l'ordre de 12-13 ° C, afin d'obtenir une floraison l'été suivant.
Lumière: très bon, mais indirect, à l'exception de la lumière directe du soleil.
Arrosage et humidité ambiante: les arrosages doivent être abondants en été (pendant la période de floraison), réduits en hiver (le sol devra être maintenu humide). La stagnation de l'eau doit être évitée. Il serait préférable d'utiliser l'eau de pluie, car les gardénias tolèrent très peu le calcaire. Pour utiliser l'eau du robinet, même calcaire, diluer le sulfate d'ammonium à raison d'un gramme par litre. L'humidité de l'environnement doit être augmentée de toutes les manières: une excellente méthode consiste à placer le pot sur un bol rempli de gravier maintenu constamment humide, en veillant à ce que l'eau n'atteigne jamais le fond du pot.
Substrat: loam acide. Sur le marché, il existe des terreaux prêts à l'emploi pour les plantes acidophiles.
Fécondations spéciales et astuces: un engrais liquide bimensuel est administré pendant l'été. Ils doivent être rempotés au printemps au besoin (lorsque les racines sortent du pot). Ne jamais utiliser de pots trop grands, car ils pourraient empêcher la croissance vigoureuse des branches. Pour utiliser l'eau du robinet, même calcaire, diluer le sulfate d'ammonium à raison d'un gramme par litre.

Multiplication et élagage

Multiplication: ils se multiplient en plaçant, dans un mélange de tourbe et de sable, à une température de 20-21 ° C, des boutures de 8 cm de long, prises en février-mars, en prenant soin de laisser une partie de la branche porteuse. Après enracinement, ils sont transplantés dans des pots de 8 cm.
Taille: après la floraison, les branches doivent être taillées au 1/3 de leur longueur. En été, les vieilles branches qui ont perdu leurs feuilles sont éliminées. Les jeunes branches peuvent être surmontées pour faciliter la ramification.

Maladies, ravageurs et adversités

- Jeunes feuilles jaunissantes: du calcaire a été utilisé. Administrer du séquestré de fer, qui peut être acheté dans des magasins spécialisés et essayer d'utiliser l'eau de pluie. Afin d'utiliser l'eau du robinet, même calcaire, diluer le sulfate d'ammonium à la dose d'un gramme par litre.

- Les cochenilles farineuses: ce sont de petits insectes foncés qui, en aspirant les nutriments de la plante, la stimulent à produire des substances sucrées qui la rendent collante et sujette aux attaques de moisissures et de fumée. Ils peuvent être éliminés avec des produits anticoccidiques ou en frottant les parties affectées avec un tampon imbibé d'eau et d'alcool.

- Fleurs et feuilles (opaques) qui tombent: l'eau et la lumière ne suffisent pas.

- Tétranyque rouge: acarien qui se développe facilement dans les environnements chauds et secs. Il peut être empêché d'apparaître en pulvérisant les feuilles et en maintenant l'humidité ambiante élevée (par exemple en plaçant la plante dans un bol rempli de cailloux toujours maintenu humide, en veillant à ce que l'eau n'atteigne jamais le fond du pot). Il est combattu avec des produits acaricides.


Vidéo: Le bougainvillier, conseils de culture